Yoga, éléments d’anatomie

LE DIAPHRAGME

Grand muscle de la respiration, le diaphragme descend à l’inspiration,  il crée ainsi une dépression, créant un appel d’air : les poumons se remplissent. Il remonte à l’expiration, les poumons se vident.

A l’inspiration, la descente du diaphragme pousse la sphère abdominale et la déforme vers l’avant, le ventre se gonfle, il se dégonfle à l’expiration

C’est ce que l’on appelle la « respiration abdominale »

En descendant, le diaphragme, un peu à une méduse, écarte les côtes, ouvrant ainsi la cage thoracique

Lorsque ce muscle (car le diaphragme est un muscle interne) est contracté sous l’effet du stress, sa descente ne peut se faire complétement à l’inspiration. La respiration est courte, comme « bloquée » dans le haut. L’oxygénation se fait de façon partielle, les organes digestifs ne sont plus « massés » par son mouvement, l’estomac situé juste en dessous, comme lové dans la coupole du diaphragme, est comprimé, des liquides peuvent remonter vers le haut. On appelle cela du reflux 

De plus ses attaches se trouvent sous les côtes et à l’arrière au niveau des dorsales et plus bas au niveau des lombaires. Quand il est contracté, il peut donc entrainer des douleurs dans le nilieu du dos et au niveau des lombaires.

Détendre et assurer un bon fonctionnement de ce muscle interne est donc primordial, particulièrement dans les périodes stressantes.

De façon naturelle on peut le relâcher avec un fou rire, quand on se « bidonne » car le ventre rentre, sort, rentre…

Le Hatha Yoga nous apprend à le faire quand nous en avons besoin, de façon plus organisé, ce sont les battements de diaphragme

Le mouvement appelé « posture des vents » ou « préparation rocking », nous permet, en autre, d’étirer et de relâcher les attaches du diaphragme au niveau des vertèbres lombaires

LE PSOAS

Autre grand muscle interne, que l’on ne voit pas mais qui est se révèle être un muscle clé de l’organisme.

Indispensable à la posture ainsi qu’à de nombreux mouvements du dos et des jambes, lié intimement à certains de nos organes comme le rein.

Grand muscle du bassin, il se situe entre les vertèbres lombaires et le bassin.  

Il part au niveau de la dernière vertèbre thoracique (T12) et des 5 vertèbres lombaires (L1 à L5)  puis descend, passant dans le creux de l’aine pour se terminer au niveau de la partie supérieure du fémur

Il est innervé par le nerf crural.

Il est le muscle principal de la flexion de hanche et fait partie des muscles responsables de la rétroversion du bassin (bascule du bassin)

Stabilisant la colonne dorsale et le  bassin, il est un muscle postural clé

D’après dessin Yvette Clouet

 

Il travaille entre autre avec le diaphragme Ses insertions sont comme « intriquées » à celles de ce dernier, au niveau des vertèbres lombaires, c’est pourquoi un diaphragme tendu peut entrainer une tension du psoas et un psoas contracté peut gêner le bon fonctionnement du diaphragme

 

 

Le mouvement appelé « posture des vents » ou « préparation rocking » (voir photo dans la diapositive ci dessus) nous permet, d’étirer et de relâcher les attaches du psoas.  

La posture de la fente, dite posture du héros, permet de l’étirer sur toute sa longueur.

 

 

 

C’est un muscle très sensible à notre environnement, (état de stress, alimentation, sédentarité..) Sa contraction peut occasionner des douleurs (lombalgie, cruralgie, douleur à l’aine…)

Il stocke facilement les toxines, ce qui peut entraîner contractures et douleurs.

Sa contracture  peut être favorisée par un terrain « acide »  

Limiter alors les aliments acides (protéines, produits laitiers, tomates, fruits, céréales, pain, pâtes, sucre, œufs, alcool, vinaigre…), favoriser les aliments « basiques » qui rééquilibrent  notre ph interne  (légumes verts, pommes de terre, amandes, châtaignes, noix…).et bien boire pour faciliter l’évacuation des toxines

A VENIR

Les trapèzes, muscles bien plus volumineux que nous le pensons généralement, qui eux aussi se contractent fortement en période de stress et peuvent induire douleurs et tensions aux niveaux des épaules, de a nuque et de la tête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.